Le monde d’après, c’est maintenant ! Pourquoi le monde du RH évolue à vitesse grand V ?

4 mai 2022
Digitalisation du monde du recrutement

Si pendant des années le marché du recrutement était stable, aujourd’hui la donne a changé !
Les entreprises ont pendant de longues années étaient les maîtres du jeu en imposant leurs règles, leurs conditions. Mais le temps où les candidats devaient séduire les entreprises semble être révolu. Aujourd’hui, les rôles sont inversés et les entreprises doivent se démarquer, s’adapter, investir pour plaire aux candidats, faire face au défi du recrutement en période de pénurie de « talents ».
Si l’on entend souvent parler de difficultés de recrutement dans l’hôtellerie-restauration, le service à la personne ou bien encore le BTP, les tensions touchent tous les secteurs.

C’est quoi un talent ?

Tout le monde cherche à recruter des talents, mais avons-nous tous un talent ?
Et bien oui tout le monde a un voire plusieurs talents.
Le talent n’est pas forcément quelque chose d’extraordinaire, cela s’exprime dans tous les domaines aussi bien privés que professionnels. Un talent, c’est une aptitude à savoir-être, à faire naturellement quelque chose.
Anne Bitz, ex-DRH Groupe de RATP Dev, indique que « le talent, c’est quelqu’un qui est au-dessus de tout le monde, exceptionnel, à un instant T ».
La notion de talent n’est pas immuable, car dans le temps, les besoins d’une entreprise vont changer, évoluer et se doivent de correspondre aux aspirations des candidats.
Le talent d’un candidat ne pourra exister, se révéler que s’il est en adéquation avec la culture de l’entreprise si elle lui ressemble. Le talent découle d’une bonne alchimie entre l’entreprise et le candidat.
Tout dépend donc des circonstances, ce qui est valable aujourd’hui ne le sera peut-être plus demain.

Face à un tel constat de nouvelles pratiques sont apparues en matière de recrutement : généralisation du télétravail, valorisation des « soft skills »… rebattent les cartes.
Avant on privilégiait les compétences techniques sur un CV, maintenant on cherche quelqu’un qui s’intègre parfaitement dans une dynamique d’équipe, dans une culture d’entreprise. Le savoir-être devient un critère d’exigence.

Bien recruter le nouveau défi des RH

Pour bien recruter, après 2 années sur fond de pandémie, il faut prendre en considération l’évolution des attentes des candidats notamment en matière de mobilité, d’autonomie et donc revoir les processus de sélection.
Toutefois, les tensions et fluctuations du marché du recrutement et de l’emploi ne doivent pas se faire dans l’urgence, car sous pression, on commet des erreurs !
Cependant, faites attention à ne pas bâcler les recrutements de peur de voir les talents vous échapper !
Pour les talents, un processus de recrutement complet et structuré est gage de sérieux, une embauche trop rapide donne une impression de négligée.

Les premiers contacts avec le candidat vont débuter bien avant le premier rendez-vous. Aujourd’hui, les candidats se renseigne via Google, Glassdoor et rentre même en contact direct avec les salariés en place sur Linkedin. Ils cherchent avant tout à savoir ce qu’il y a à l’intérieur de l’entreprise.

Près de 3 candidats sur 4 se renseignent sur la marque employeur avant de postuler d’où l’importance de cultiver toute l’année son marketing RH et pas seulement lorsqu’il y a des postes à pourvoir.

Les nouveaux processus doivent impliquer les RH, managers et collaborateurs, car cette nouvelle façon de recruter nécessite une adaptation des modèles d’organisation et des méthodes de management.
Pour bien recruter, il faut donc trouver le juste équilibre entre les aspirations des candidats et les enjeux de l’entreprise, mais surtout ne pas voir ses exigences à la baisse.

Le recrutement à l’ère du numérique

La crise du Covid a mis un coup d’accélérateur à la digitalisation du recrutement.
En quelques de mois, les confinements successifs ont provoqué des bouleversements rapides dans les processus RH.
82 % des décideurs RH estiment d’ailleurs que donner une dimension digitale à la fonction RH est prioritaire !
Un des changements majeurs est celui de l’utilisation de la « Visio ». L’entretien vidéo a commencé à devenir la norme et devrait se généraliser en raison du gain de temps. En cette période de pénurie de talents, cela permet d’augmenter la zone géographique de recrutement surtout si le poste à pourvoir est possible en télétravail. Toutefois si l’entretien en visioconférence est inéluctable il doit venir en complément du contact humain. Les recrutements, avant de convenir d’une promesse d’embauche, doivent se terminer par un entretien physique qui permettra de valider la capacité d’un candidat à s’intégrer dans l’entreprise.

Le recrutement 1.0, 2.0 et maintenant 3.0 prend de plus en plus de place dans les stratégies de recrutement.
Les services RH se sont vus contraints d’automatiser leur processus de recrutement notamment par le biais des job boards et surtout des ATS.

Ils existent de nombreux job boards généralistes (Indeed, HelloWork…) ou spécialisés (Apec, TeePy Job, Malt…) et tout autant d’ATS ( Talents’In, SmartRecruiters, TalentPlug…)

Si les grands groupes les utilisaient déjà pour trouver rapidement les meilleurs candidats, cela est plus rare pour les TPE-PME.
Les ATS ou logiciels de gestion des candidatures permettent aux RH d’être plus réactifs et donc de gagner du temps. Les recruteurs, sans bâcler leur recrutement, doivent rapidement identifier, contacter les « talents » avant que la concurrence ne le fasse.

Les ATS présentent de nombreux avantages :

  • Diffuser les offres d’emploi sur tous les job boards souhaités en un clic,
  • Aider au recueil et traitement des candidatures,
  • Participer à la création d’un vivier de profils potentiels tout en respectant la RGPD.

Une autre dimension importante de la digitalisation des RH est la présence en ligne des entreprises puisque l’on sait que 82 % des candidats se renseignent sur les entreprises avant de postuler. Il est important que votre présence en ligne donne une image attractive de votre entreprise afin d’attirer les potentiels candidats vers vous.

La digitalisation du recrutement remet les candidats et les recruteurs au même niveau d’information.

L’e-recrutement permet

  • D’alléger les coûts du recrutement,
  • De diffuser rapidement des annonces sur plusieurs jobboards,
  • De communiquer toutes les informations utiles,
  • De renforcer l’image de l’entreprise,
  • De gérer facilement le suivi des candidatures et
  • De créer et animer un vivier de candidatures.

Cette crise ou celles à venir vont laisser une empreinte durable dans les organisations et notamment dans les ressources humaines.
Et cela n’est pas terminé, les logiciels, les méthodes de recrutement vont encore évoluer avec les réseaux sociaux, l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle, la gamification…

La pénurie de candidats pousse les entreprises à se démarquer sur le marché pour attirer les talents de demain. De nombreux outils existent pour vous aider.
À vous de choisir celui qui vous convient le mieux.

Vous avez aimé ? N'hésitez pas à partager cet article !