Le portage salarial

25 mars 2021

C’est un dispositif entre l’entreprenariat et le salariat qui permet de travailler en indépendant sans les contraintes de la création d’entreprise.
Le portage salarial désigne « une relation contractuelle tripartite dans laquelle un salarié porté d’une entreprise de portage salarial effectue une prestation pour le compte d’entreprises clientes. D’une part, un contrat de travail est établi entre le salarié porté et l’entreprise de portage salarial. D’autre part, un contrat commercial est établi entre l’entreprise de portage salarial et l’entreprise cliente. »

Les avantages du portage salarial

Tout d’abord pour le candidat dénommé le « porté » Il conclut un contrat commercial de prestation avec une société de portage salarial qui va l’accompagner tout au long de son parcours.
Le « porté » travaille en toute indépendance sans se soucier de l’administratif, de la comptabilité, du juridique. Il facture des honoraires qui deviennent un salaire incluant toutes les protections sociales. Vous êtes un indépendant avec les avantages d’un salarié !
De plus, ce dispositif permet de gagner des droits à la formation et de pouvoir ainsi suivre des modules pour apprendre à développer son activité et son chiffre d’affaires.

Ensuite pour l’entreprise cliente : le travailleur n’est pas un salarié, mais un prestataire.
Attention, pour l’entreprise, la durée de la prestation est limitée à 3 ans. La société de portage salarial joue donc le rôle d’intermédiaire entre le « porté » et l’entreprise et c’est elle qui versera le paiement de la prestation sous la forme de salaire avec toute la gestion des obligations administratives.

À qui s’adresse cette nouvelle forme d’emploi ?

Le portage salarial s’adresse à tous ceux qui souhaitent exercer une activité de consultant indépendant, de coaching, de formateur, de senior à la retraite…
Ce dispositif est strictement réservé aux professions intellectuelles ou commerciales comme l’immobilier, les ressources humaines, le BTP… En sont toutefois exclu les experts-comptables, les avocats ou les médecins, car ce sont des professions réglementées.
Vous souhaitez reprendre et/ou lancer votre activité ce dispositif vous permet de retrouver une activité sous forme de missions, de partager votre temps de travail entre plusieurs entreprises
ou même de créer votre propre activité en vous libérant des contraintes administratives tout en bénéficiant des avantages sociaux du statut salarié.

Comment ça marche le portage salarial ?

Une fois votre mission ou votre projet trouvé, vous pouvez contacter une société de portage salarial afin de faire héberger votre activité.
Après la signature d’une convention, précisant toutes les modalités d’hébergement et d’engagements de la société de portage viendra la conclusion d’un contrat de prestation avec une entreprise entraînant la signature d’un contrat de travail, en CDI ou CDD, entre « le porté » et la société de portage.
Pour finir, la société de portage facture l’entreprise sous forme d’honoraires et reverse sous forme de salaire déduction faite des charges obligatoires et frais inhérents à la gestion par la société intermédiaire.

Le portage salarial propose donc une alternative au grand saut entre l’entreprenariat et le salariat. Un des avantages est de garder une certaine sécurité tout en préservant sa liberté.
Toutefois, tout dispositif comporte quelques contraintes comme le prélèvement de frais de gestion (entre 7 et 10 %), un tarif journalier minimum fixé à au moins 300 € enfin les cotisations sociales du salarié porté sont un peu plus élevées.

La liberté tout en privilégiant la sécurité est plus onéreuse mais représente un gain de temps non-négligeable et peut permettre de tester une nouvelle activité, de compléter un revenu avec une grande flexibilité, de préparer une reconversion, de valoriser une compétence ou transmettre son savoir-faire.

Vous avez aimé ? N'hésitez pas à partager cet article !