Mieux comprendre le cumul emploi-retraite

4 janvier 2021

Vous aimeriez reprendre une activité tout en étant à la retraite ? Comment faire ? Quels sont mes droits ?

Le cumul emploi-retraite est une mesure qui donne la possibilité au retraité dépendant du régime général de recommencer à exercer une activité professionnelle indépendante ou salariée et d’en cumuler les revenus avec ceux de sa retraite.
Le cumul peut être total ou partiel selon la situation du retraité.

Qui peut bénéficier du cumul emploi-retraite ?

Tous les retraités salariés du privé, les travailleurs indépendants, les contractuels de la fonction publique bénéficiant du régime général de la Sécurité sociale peuvent reprendre une activité professionnelle afin de cumuler, si toutes les conditions sont remplies, leur pension de retraite de base avec les revenus générés par cette activité.
Pour obtenir vos droits à la retraite de base du régime général, vous devez avoir cessé toute activité professionnelle salariée ou indépendante.
Toutefois, vous n’y êtes pas obligé si :
– Vos activités affiliées à un régime de retraite étranger,
– Vos activités relevant du bénévolat
– Vos activités relèvent d’un régime de retraite qui en prévoit la poursuite sans incidence.
D’autres activités peuvent aussi être poursuivies si elles en respectent le plafond.

Selon votre situation, le cumul emploi-retraite sera soit total soit partiel.
En savoir plus : https://retraitesdeletat.gouv.fr/retraite/la-reprise-dactivite/le-cumul-emploi-et-retraite

Le cumul emploi retraite totale

Si vous faites partie de cette catégorie, vous pourrez alors cumuler intégralement vos pensions de retraite – de base et complémentaire(s) – avec des revenus professionnels. Il vous faudra toutefois respecter ces 3 critères :
– Avoir l’âge légal minimum
– Liquider vos droits à la retraite, de base et complémentaires.
– Et remplir les conditions de durée de cotisations ouvrant droit à une pension de retraite de base à taux plein du régime général.

Le cumul peut se faire aussi bien dans une activité dépendant d’un nouveau régime de retraite que du système vous versant vos pensions.

Le cumul-emploi retraite partiel

Les conditions de cumul doivent respecter certaines règles si vous ne remplissez pas les conditions donnant doit au cumul-emploi retraite total.
Voir le barème https://www.legislation.cnav.fr/Pages/bareme.aspx?ID=4175
Vous pouvez néanmoins exercer une activité salariée à condition que la somme de vos retraites (base et complémentaire) + revenus n’excède pas l’ancien salaire ou 160% du smic.

Si le plafond est dépassé, les pensions de retraite seront réduites.
Toutefois certaines activités n’auront aucune conséquence sur les versements de vos pensions
– Mandats d’élus locaux,
– Professions artistiques, littéraires, scientifiques, juridictionnelles
– Hébergement en milieu rural si vous êtes propriétaire, etc.
L’assuré peut reprendre une activité immédiatement dans le cadre du cumul emploi-retraite total ou partiel si il y a un changement d’employeur. Néanmoins, vous devrez avoir respecté un délai de carence de 6 mois, pour pouvoir reprendre une activité chez votre ancien employeur.
Si ce délai n’est pas respecté le versement des pensions serra alors suspendu (jusqu’au terme des 6 mois)

Ce qu’il faut retenir de ce dispositif

Vous devez informer votre caisse de retraite de votre reprise d’activité ainsi que tout autre changement de situation. N’hésitez pas à vous tourner vers vos caisses de retraite pour toutes questions, elles sauront vous répondre.
Depuis 2015, la reprise d’une activité n’ouvre pas de nouveaux droits. Si vous souhaitez continuer à valider des trimestres et points, il vaut mieux opter pour la retraite progressive.
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F13243

Vous avez aimé ? N'hésitez pas à partager cet article !