Comment bien choisir une maison de retraite

17 novembre 2020

Les seniors (les personnes âgées de plus de 65 ans) sont de plus en plus représentés dans la population et cette tendance va s’accroître au fil des années.

Quand la dépendance survient, les proches deviennent des aidants familiaux.
Devenir aidant pour son parent implique de l’assister dans son quotidien.

Force est de constater qu’assumer sa vie professionnelle et ses obligations privées n’est pas de tout repos pour l’aidant, mais si le papi – la maman ou l’oncle devient dépendant, des décisions s’imposent… Une entrée en maison de retraite est alors envisagée.

Comment faire pour choisir une maison de retraite adaptée à la situation de son proche ?

Rechercher l’établissement qui répond le mieux aux besoins de son parent n’est pas simple. Heureusement des plateformes internet spécialisées expliquent le fonctionnement des EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) et proposent d’accompagner les seniors et leurs familles à trouver le meilleur établissement.

Le choix d’une maison de retraite est fonction de la perte d’autonomie de la personne âgée et de son degré de dépendance; en effet la prise en charge sera différente si la perte d’autonomie est motrice ou cognitive.

La situation géographique est un élément important selon que, la personne âgée habite en zone rurale ou citadine ou que les enfants envisagent un rapprochement familial… C’est autant d’éléments à prendre en considération.

Le budget reste bien souvent, l’élément décisionnaire quant au choix définitif de la maison de retraite. En effet, le coût en EHPAD n’est pas neutre, il englobe l’hébergement, la prise en charge selon le degré d’autonomie et les soins.

Il est donc essentiel, de trouver la maison de retraite qui correspond aux besoins de la personne âgée tout en respectant les limites budgétaires déterminées selon les ressources du senior et l’implication financière de ses proches.

Quels sont les critères importants à prendre en compte pour une entrée en EHPAD ?

Toutes les maisons de retraite sont supposées fournir les mêmes prestations dans la prise en charge de la dépendance. Néanmoins, nombre de structures s’orientent vers des spécificités de prise en charge, notamment la maladie d’Alzheimer.
Il est donc préférable de s’orienter vers des maisons de retraite spécialisées si la dépendance n’est pas due aux conséquences du grand ge, mais plutôt à des maladies dégénératives ou autres maladies invalidantes.

Un critère plus subtil, mais qui se révèle capital : votre ressenti lors des visites.

Cet aspect important à prendre en compte est le ressenti de la personne âgée, si elle ne peut se déplacer alors le ressenti de sa famille.
Il n’est plus alors question des besoins de la personne âgée, mais de ses attentes et de celles de ses proches. Cette étape de vie doit être la plus sereine possible.
Prendre la peine de visiter les maisons de retraite sélectionnées permet de ressentir l’ambiance de chaque structure. Le choix se révèle alors plus simple et moins angoissant.

Les attentes de la personne âgée peuvent être de participer aux animations proposées; il est donc essentiel de se pencher sur le programme des activités et de favoriser les maisons de retraite qui se révèlent les plus impliquées en ce sens.

D’autres seniors s’attachent à la qualité de l’hébergement, de la restauration. Ce seront des points à favoriser lors du choix de la maison de retraite.

Comment préparer au mieux, le changement de domicile ?

La plupart des seniors et leurs familles envisagent ce changement comme une fin en soi. Bien préparer cette transition de vie passe par changer le regard qu’on a sur les maisons de retraite, une image désuète d’hospices.

Une image positive de ces lieux de vie encourage la personne âgée à mieux vivre cette étape.

Quitter son domicile, lieu de tant de souvenirs – représente une perte alors il est important qu’elle puisse se sentir bien dans SA maison de retraite. L’impliquer en visitant ou lui expliquant les spécificités de chaque établissement et que le choix lui revienne sont autant d’éléments capitaux pour une intégration réussie.
Il est envisageable de passer des après-midi pour se rendre compte de ce que sera son nouveau quotidien. Il ne faut pas hésiter, car c’est une manière encore une fois, de se préparer doucement à cette transition.

Évidemment, la santé de la personne âgée ne permet pas toujours de se déplacer pour choisir son futur lieu de vie. L’aidant devra alors trancher pour son parent en tenant compte de sa personnalité même si elle en est altérée par la maladie.

De plus, de nombreuses maisons de retraite encouragent à personnaliser la chambre en la décorant d’objets familiers. C’est une possibilité qu’il faut saisir, car cela favorise grandement le bien-être de la personne âgée.

Quitter son domicile pour emménager en maison de retraite n’est pas une démarche spontanée des seniors. Seulement, mieux vieillir passe aussi par le fait d’accepter une prise en charge globale quand la santé décline au point de rendre le maintien à domicile difficile.

Un des avantages oublié de ces maisons de retraite est le lien social. La solitude n’est pas une bonne compagne et emménager dans ce type d’établissement représente pour certains, des bienfaits insoupçonnés.

Vers qui se tourner pour être aidé dans vos recherches ?

Conscient de ces difficultés, nous vous recommandons Papyhappy qui se propose d’accompagner les seniors et leurs familles dans leurs recherches de structure et démarches en tout esprit d’indépendance. Les attentes et les besoins des aînés sont entendus afin de leur permettre une installation efficace et sereine.

Je souhaite avoir plus d’informations

Vous avez aimé ? N'hésitez pas à partager cet article !